Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish
Sur les rayonsSur les rayons
Susan McCorquodale

A History of Newfoundland and Labrador, de Frederick W. Rowe, McGraw-Hill Ryerson, Toronto, 1980, 563 p.

Dans cet ouvrage., l'auteur se propose d'écrire une histoire générale pour adultes et on doit dire qu'il y parvient admirablement. Sans être historien, le sénateur Rowe est, comme en témoignent ses précédents ouvrages sur l'histoire de l'éducation à Terre-neuve et sur les Beothuks, un auteur doué et expérimenté dans le récit historique. Il indique qu’il a rédigé ce livre parce que depuis la publication de la fameuse étude de Prowse en 1895. il s'est accumulé une documentation primaire et secondaire à laquelle le grand public n'a pas facilement accès et parce que, depuis une quarantaine d'années, il y a eu un regain d'intérêt pour les événements passés et présents à Terre-neuve M. Rowe a comme atout d'effectuer des recherches approfondies et d'être un bon écrivain; son livre constitue une bonne source d'information et il est rédigé clairement.

L'auteur commence par un survol de l'île et du Labrador, une introduction à la géographie physique, au climat, à la flore et à la faune de la province. Suivent huit ou neuf chapitres sur les débuts de la colonisation, les relations avec l'ouest de l'Angleterre, la piraterie et les guerres, et un chapitre dans lequel l'auteur traite avec lucidité de la façon dont l'ignorance de l'homme blanc et ses maladies ont, plus que son penchant destructeur, contribué à éliminer tout un peuple, les Beothuks. Les huit ou neuf chapitres suivants traitent du XIXe siècle, notamment de la création d'un gouvernement représentatif et responsable, de la question de la French Shore et des aspects politiques et économiques du chemin de fer de Terre-neuve Le privilège de la French Shore, issu du Traité d'Utrecht en 1713, assura à la France un accès direct au territoire de Terre-neuve jusqu'en 1904, lorsque la Grande Bretagne et la France se sont entendues pour y mettre fin et que Terre-neuve a pu alors recouvrer tous ses droits sur l'ensemble de son territoire. A l'époque de la construction du chemin de fer, le Canada et Terre-neuve ont vécu une expérience commune même s'ils constituaient des dominions distincts  puisque ce projet a façonné leur évolution politique. Le chemin de fer a coûté cher aux deux pays, mais il a été particulièrement ruineux pour Terre-neuve Les huit premiers chapitres abordent le XXe siècle et les deux conflits mondiaux. L'épisode de la Commission spéciale y est traité de façon impartiale. L'ouvrage comporte également un chapitre bien documenté sur la Confédération, mais les deux derniers chapitres sur la période d'après 1949 sont plutôt décevants.

Au fil des pages, le plan des chapitres se dégage. M. Rowe s'attache a exposer les faits tout en faisant la part entre les points de vue opposés et les conclusions des divers auteurs "anciens" et modernes. Un universitaire trouverait ennuyeux toutes les citations sans renvois aux sources, mais peut-être l'auteur et l'éditeur ont ils raison de penser que cette habitude distrait le lecteur à qui l'ouvrage est destiné. A mon avis, il v aurait plutôt lieu de se plaindre de l’ absence de titres et sous-titres à l'intérieur des chapitres. En terminant chaque chapitre par des considérations sur les progrès sociaux et économiques, M. Rowe a voulu indiquer que l'histoire n'est pas faite que de politique. Néanmoins, il n'est pas rare que le lecteur, absorbé par un paragraphe traitant des conflits confessionnels en matière d'éducation (p. 289) aborde, sans transition, des questions de progrès économique au paragraphe suivant. Un bon éditeur aurait pu facilement indiquer par un titre que la question de l'industrie forestière, par exemple faisait place à celle des traités de pêche internationaux. Il aurait suffit de peu de chose pour améliorer la qualité du livre aux yeux de lecteur ordinaire. Ainsi, l'ouvrage ne comporte aucune illustration pour atténuer la longueur du texte. On n'y rencontre que deux excellentes cartes et cinq titres. Par contraste ' j'ai reçu un récent ouvrage d'histoire, intitulé Canada Since 1945, qui comporte de nombreuses photographies, des cartes et même des caricatures. L'ouvrage de M. Rowe aurait certainement gagné à contenir des illustrations de ce genre sans que son prix en soit augmenté de beaucoup.

La qualité d'un livre dépend dans une certaine mesure de la quantité et de la qualité des sources. L'auteur a su exposer de façon équilibrée et impartiale des questions comme le chemin de fer ou la Commission du gouvernement dont une bonne partie de la documentation a un caractère professionnel. Le texte demeure cependant pauvre en ce qui concerne des questions comme les conséquences sociales de la seconde guerre mondiale, domaine où la recherche de base reste à l'aire. Il ne faut pas croire pour autant (que M. Rowe  n'est pas historien, j'ai particulièrement apprécié la façon dont il traite les mythes entourant le système de crédit et les marchands des villages de pêcheur! (p. 354). Il évolue habilement entre Ies écueils des conflits religieux et sociaux résultant de la Confédération, mais, dans l'ensemble. et je suis sûr qu'il le reconnaîtrait lui même, il demeure à la remorque de ses sources. Dans les deux derniers chapitres. qui traitent d'événements auxquels il a été mêlé personnellement. on serait en droit de s'attendre à un exposé original, mais il n’en est rien. Ce bon ouvrage souffre d'une certaine superficialité empruntée à M. J.R. Smallwood: "En 1949, il n'y avait que 10000 automobiles à Terre-neuve; en 1980. on en compte plus de 140000" (p, 505). J'espérais mieux, niais il faudra sans doute attendre le prochain ouvrage de M. Rowe. Celui-ci demeure cependant un excellent choix pour le lecteur qui s'intéresse à Terre-neuve.

Susan  McCorquodale,  Département des sciences politiques, Memorial University Saint-Jean (Terre-neuve)


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 4 no 2
1981






Dernière mise à jour : 2020-03-03