Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
Activités de l’APC : la scène canadienneActivités de l’APC : la scène canadienne


37e Conférence régionale canadienne

Cette année, la 37e Conférence régionale canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth se tiendra à Toronto du 18 au 24 juillet. Elle offrira aux parlementaires fédéraux, provinciaux et territoriaux l’occasion de discuter de divers enjeux de politique gouvernementale.

Voici les sujets à l’ordre du jour :

  • Le redressement des torts du passé : Quand est-ce la responsabilité du gouvernement?
  • Les lignes directrices en matière de conflits d’intérêts – Trop laxistes ou trop rigoureuses?
  • Les référendums rendront-ils les gouvernements plus comptables de leurs faits et gestes?
  • Le Parlement et les tribunaux – Qui fait la loi à qui?
  • L’an 2000 et la technologie – Sommes-nous prêts?
  • La création des deux nouveaux territoires du Canada
  • Le public et les gouvernements ont-ils abandonné le dossier environnemental?
  • Les sondeurs, la presse et les hauts et les bas de la faveur politique

L’hôte de la conférence sera le président de l’Assemblée législative de l’Ontario, Chris Stockwell. Le Conseil régional canadien tiendra sa réunion annuelle le dimanche 19 juillet.

Nouveaux présidents en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse

Après la nomination de Dale Lovick au Cabinet, les membres de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique ont élu un nouveau président le 26 mars en la personne de Gretchen Mann Brewin.

Élue au conseil municipal de Victoria en 1979, elle est restée conseillère jusqu’à son élection à la mairie de Victoria en 1985, première femme à accéder à ce poste. Elle a été élue pour la première fois à l’Assemblée en 1991 puis réélue en 1996 en tant que députée néo-démocrate de Victoria—Beacon Hill. Vice-présidente de l’Assemblée de 1996 à 1998, elle a été élue à la présidence par acclamation.

Pendant sa carrière, elle a fait partie de plusieurs conseils et commissions, dont le conseil d’administration des Jeux du Commonwealth de Victoria, la BC Ferry Corporation, le Capital Regional District, le Native Friendship Centre Capital Project Committee, BC Transit et bien d’autres encore.

En Nouvelle-Écosse, le nouveau président est Ronald Russell, qui a déjà occupé cette charge à deux autres reprises, soit de 1978 à 1980 et de 1991 à 1993.

Lorsque l’Assemblée a repris ses travaux le 21 mai après les élections, le premier ministre, Russell MacLellan, a proposé que les règles de procédure soient modifiées de manière à prévoir le choix du président par scrutin secret. La motion a été adoptée à l’unanimité.

M. MacLellan a mis en candidature l’ex-président Gerald Fogarty. Le chef de l’opposition, Robert Chisholm, a ensuite proposé le nom de M. Russell. Comme il n’y a pas eu d’autres mises en candidature, on a procédé à une élection, et M. Russell a été déclaré président.

M. Russell a été élu député pour la première fois en 1978. Outre ses deux mandats à la présidence, il a notamment été ministre de la Consommation, ministre de la Santé et solliciteur général.

Avant son entrée dans la vie publique, M. Russell a servi dans l’armée de l’air de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie et dans l’Aviation royale du Canada. Lorsqu’il a pris sa retraite après 25 ans de service, il avait le grade de commandant

 


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 21 no 2
1998






Dernière mise à jour : 2020-03-03