Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
APC : La scène canadienneAPC : La scène canadienne


Réélection du président de la Chambre des communes 

Le 3 avril 2006, Peter Milliken a été élu pour un troisième mandat à titre de président. M. Milliken est né et a grandi à Kingston, en Ontario. Il a fait ses études à l’Université Queen’s, à l’Université d’Oxford, et à l’Université Dalhousie. En 1973, il a été admis au barreau de l’Ontario et il est devenu procureur de la Cour suprême de l’Ontario. Il a été associé au sein d’un cabinet d’avocats de Kingston de 1973 jusqu’à 1988, année de son élection au Parlement. 

M. Milliken a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 1988 comme député libéral de la circonscription de Kingston et les Îles. Il a été réélu en 1993, 1997, 2000 et 2004. Peter Milliken a assumé plusieurs fonctions au Parlement fédéral. Dans l’opposition, il a été porte-parole pour la réforme électorale, porte-parole adjoint pour les personnes âgées, leader adjoint à la Chambre (travaux de la Chambre), vice-président du Comité spécial sur la réforme électorale et membre du Comité permanent de la gestion de la Chambre des communes. Au gouvernement, M. Milliken a été secrétaire parlementaire du leader du gouvernement à la Chambre, président du Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre et coprésident du Comité mixte spécial sur un code de conduite. En 1996, il a été nommé vice-président des comités pléniers de la Chambre et en 1997, vice-président de la Chambre et président des comités pléniers de la Chambre. Le 29 janvier 2001, il est devenu le 34e président de la Chambre des communes et, en octobre 2004, il a été réélu par acclamation. 

M. Milliken est le troisième seulement dans l’histoire du Canada à avoir été élu trois fois président de la Chambre des communes, après Rodolphe Lemieux (1922, 1925 et 1926) et Lucien Lamoureux (1966, 1968 et 1972). 

Nouveaux présidents en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick 

Le nouveau président de l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse est Cecil Clarke. M. Clarke est diplômé de l’Université Mount Allison.  Après un séjour à la Société d’habitation des Territoires du Nord-Ouest et, plus tard, à Baffin Tourism and Commerce, il est revenu en Nouvelle-Écosse comme gestionnaire de projet pour la Sydney Mines Renewal Association. 

Ancien candidat progressiste-conservateur fédéral dans la circonscription de Sydney–Victoria en 1997, M. Clarke a été élu pour la première fois à l’Assemblée en mars 2001, puis réélu en 2003. Il a fait partie du Cabinet à titre de ministre de l’Énergie, de ministre du Développement économique, de ministre responsable de l’application générale du Nova Scotia Business Incorporated Act, de ministre responsable de l’Innovation Corporation Act, de ministre responsable de la Nova Scotia Film Development Corporation, de la Water Development Corporation et du World Trade and Convention Centre. Élu président le 3 mars 2006, il succède à Murray Scott, qui a été nommé au Cabinet. 

Le président Clarke a siégé au conseil d’administration du Cape Breton YMCA, dont il a présidé le centre de vacances pour enfants, Camp Barrachois. Il est aussi membre actif du conseil de l’Église Unie et membre des Mount Allison Federated Alumni. 

Au Nouveau-Brunswick, le nouveau président de l’Assemblée législative est Michael Malley. M. Malley a fait ses études au Collège communautaire du Nouveau- Brunswick en 1980 et 1981. Il a été actif dans la collectivité à titre de pompier volontaire au service des incendies de Chatham et, pendant 14 ans, à titre d’ambulancier. Il a, en outre, rempli deux mandats au sein de la fabrique de la paroisse St. Michael. 

Pendant 12 ans, M. Malley a été chauffeur d’autobus du district scolaire 16, et il a également travaillé pour le ministère du Tourisme de 1979 à 1986. De mai 1992 à décembre 1994, il a été conseiller municipal à Chatham. Après la création de la ville de Miramichi en 1995, il est devenu conseiller municipal au sein de cette agglomération, poste qu’il a occupé de février 1995 jusqu’à son élection à l’Assemblée, en juin 1999. En mai 1998, il a été élu adjoint au maire de la ville de Miramichi. À titre de conseiller à Chatham, puis à Miramichi, M. Malley a été membre de plusieurs comités, dont ceux des transports, des services de police, des incendies, des finances et des loisirs. 

Membre du Parti progressiste-conservateur, M. Malley s’est fait élire pour la première fois à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick aux élections générales provinciales générales du 7 juin 1999, dans la circonscription de Miramichi-Baie-du-Vin. Il a siégé au Comité permanent des comptes publics et au Comité spécial de l’éducation. 

M. Malley a été réélu aux élections générales provinciales générales tenues le 9 juin 2003. Il a été membre du Comité permanent des comptes publics, du Comité permanent des projets de loi d’intérêt privé, du Comité permanent des corporations de la Couronne, du Comité permanent de l’éducation et du Comité permanent des soins de santé. Il a présidé le Comité permanent de l’ombudsman et a siégé au Comité spécial de l’approvisionnement en bois et au Comité spécial de l’assurance automobile publique. Le 21 février 2006, M. Malley a annoncé son intention de siéger en tant que député indépendant à l’Assemblée législative. 

Le 28 mars 2006, M. Malley a été élu président de l’Assemblée législative. Il remplace Bev Harrison, qui a été nommé au Cabinet. Le 13 avril, il a décidé de réintégrer le caucus du gouvernement. 

Nouveau président de la Section canadienne de l’APC 

Le 17 mai 2006, la Section canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth a tenu sa première réunion depuis les élections générales de janvier 2006, afin de choisir un nouveau conseil et un président. 

Le nouveau président est Russ Hiebert, député de Surrey-Sud — White Rock—Cloverdale à la Chambre des communes. Originaire de Steinbach, au Manitoba, il a d’abord étudié le génie à l’Université du Manitoba. Il a obtenu un baccalauréat ès arts en communications de l’Université Biola en Californie. Il a reçu ensuite de l’Université de la Colombie- Britannique un baccalauréat en droit, puis une maîtrise en administration des affaires. 

Il a pratiqué le droit pendant plusieurs années, dirigé sa propre entreprise de logiciels et occupé plusieurs postes dans le secteur des politiques publiques. À Ottawa, il a été adjoint législatif. À Washington, il a travaillé à l’ambassade du Canada et au Centre du commerce international du Canada. 

Élu à la Chambre pour la première fois à l’été 2004, il a été réélu en janvier 2006. Au cours de son premier mandat, il a siégé au Comité permanent de l’accès à l’information, de la protection des renseignements personnels et de l’éthique. Il est fondateur et coprésident du nouveau caucus parlementaire de la frontière, responsable de diverses questions liées à la frontière canado-américaine, aux échanges commerciaux et à la sécurit. En août, il a été nommé coprésident du groupe de travail du Parti conservateur sur la sécurité dans les rues et des communautés saines. En 2006, il a été nommé secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale. 

Activités à venir 

La 44e Conférence régionale canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth se tiendra à Gatineau et Ottawa du 8 au 14 juillet 2006. 

Deux autres réunions se tiendront durant la conférence. Les samedi et dimanche 9 et 10 juillet, la Région canadienne des Femmes parlementaire du Commonwealth tiendra son assemblée annuelle. Le jeudi 13 juillet, ce sera au tour du Conseil de la Région canadienne, composé des présidents de toutes les sections, de faire de même. 

La Colombie-Britannique accueillera le Colloque régional canadien annuel du 12 au 15 octobre. En janvier 2007, l’Île-du- Prince-Édouard sera l’hôtesse de la Conférence des présidents d’assemblée du Canada. 

Du 21 au 28 octobre, la Section fédérale accueillera le 5e Colloque parlementaire canadien à Ottawa. 

Sur la scène internationale, la 52e Conférence parlementaire de l’APC se tiendra à Abuja, au Nigeria, en septembre. 


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 29 no 2
2006






Dernière mise à jour : 2020-03-03