Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
Activités de l’APC : la scène canadienneActivités de l’APC : la scène canadienne


Conférence de l'APC à Fredericton

La Trentième conférence de la section canadienne de l'APC s'est déroulée à Fredericton, au Nouveau- Brunswick, du 22 au 27 août 1990. Environ 91 délégués de toutes les régions du Canada y ont assisté, de même que des législateurs du Zimbabwe, de l'Île de Man et des Communes britanniques et un représentant du Secrétariat de l'APC.

Après les cérémonies d'ouverture, présidées par le lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, les délégués ont examiné l'incidence du libre- échange sur l'économie et la souveraineté du Canada.

La deuxième séance de travail mettait à contribution deux groupes de discussion avec conférenciers invités. M. Christopher McCormick, du Conseil national des autochtones, a pour sa part parlé à un des groupes de la difficulté qu'ont les autochtones à réaliser l'autonomie gouvernementale. Par ailleurs, MM. Lorne Bozinoff, président de Gallup Canada, et John Godfrey, rédacteur en chef du Financial Post, ont entretenu l'autre groupe de la question des sondeurs et de l'influence de l'interprétation des sondages sur l'opinion publique.

Les participants ont eu l'occasion d'entendre des conférences à deux autres séances de travail. D'une part, le sénateur Joyce Fairbairn et M. James Downey, président de l'Université du Nouveau-Brunswick, ont traité de la lutte contre l'analphabétisme dans le système d'éducation. D'autre part, l'évolution du rôle public des femmes a été discutée par trois conférencières invitées : le juge Gladys Young, de la Cour provinciale du Nouveau- Brunswick, l'agent Patricia Thibodeau, de la Gendarmerie royale du Canada, et le chef du Nouveau Parti démocratique du Nouveau- Brunswick, Elizabeth Weir.

Le programme de la conférence comportait également des séances sur la situation des pêches au Canada, la gestion écologique efficace des déchets solides, toxiques et nucléaires, l'indépendance du simple député dans le cadre de la discipline traditionnelle du parti, l'avenir des soins de santé au Canada, le suicide chez les adolescents, les pouvoirs du Sénat en principe et dans la pratique, et l'identité canadienne – un Canada multiculturel ou une culture canadienne commune.

La conférence fut agrémentée d'un certain nombre d'activités mémorables, dont un festin aux homards et un dîner-croisière à bord d'un bateau à aubes. Tous les délégués ont félicité l'hôte de la conférence, le président Frank Branch de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, et le secrétariat dirigé par le greffier de l'Assemblée, M. David Peterson, pour leur attention aux détails qui a fait de la conférence un si grand succès.

Lieutenant-gouverneurs

Le Québec et l'Île-du-Prince-Édouard ont depuis peu un nouveau lieutenant- gouverneur. À l'Île-du-Prince-Édouard, il s'agit d'une ancienne Présidente de l'Assemblée législative, Marion Reid. Mme Reid a fait ses études à North Rustico, à l'école Stella Maris et au collège Prince of Wales, où elle a obtenu dès l'âge de 17 ans son brevet d'enseignement de première classe. Elle a enseigné pendant une vingtaine d'années sur la côte nord de l'Île, et c'est au cours de cette période (en 1972-1973) qu'elle a acquis un certificat d'enseignement à l'université à la faveur d'un congé sabbatique.

Elle a été élue pour la première fois en 1979, lors d'une élection partielle, et a été réélue en 1982. Vice-présidente de l'Assemblée législative de 1979 à 1982, elle fut élue à la présidence au début de la 56e législature, le 8 mars 1983, et occupa ce poste jusqu'en 1986.

Le nouveau lieutenant-gouverneur du Québec est Martial Asselin, avocat originaire de La Malbaie ; il fut d'ailleurs maire de l'endroit de 1957 à 1963. Élu à la Chambre des communes pour la première fois en 1958, il fut défait en 1963 mais réélu en 1965 et 1968. Nommé au Sénat en 1972, M. Asselin en a été le vice- président de 1985 à 1988. Il a également joué un rôle actif au sein de l'Association internationale des parlementaires de langue française.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 13 no 3
1990






Dernière mise à jour : 2019-11-29