Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
Activités de l’APC : la scène canadienneActivités de l’APC : la scène canadienne


Réunion du conseil régional

Le Conseil régional du Canada de l'Association parlementaire du Commonwealth a tenu sa réunion annuelle à Ottawa le 5 mai 1984. Le président de la Chambre des communes, M. Lloyd Francis, et le vice-président du Sénat. M. Gildas Molgat ont accueilli les présidents d'assemblées et les observateurs invités. Le président sortant de l'Association M. James Walding, président de l'Assemblée législative du Manitoba, a présidé la première partie de la réunion, Conformément à la formule adoptée en 1983. le président de l'Association vient de la province qui est l'hôte de la prochaine conférence de la région du Canada. C'est pourquoi, le président Arthur Donahoe de la Nouvelle-Écosse a présidé le reste de la réunion. Les changements suivants sont aussi survenus au bureau : le président de l'Assemblée nationale du Québec, M. Richard Guay, est passé du poste de deuxième vice-président à celui de premier vice-président. Il a été remplacé dans ses anciennes fonctions par le président de l'Assemblée législative de l'Ontario, M. John Turner. Les titulaires des autres postes du Bureau sont demeurés les mêmes, mais un poste supplémentaire de représentant région ai a été ajouté à la suite des modifications apportées à la constitution internationale de l'APC. M. Donahoe a été nommé à ce poste, M. Gérard Amerongen, de l'Alberta, dont le mandat de représentant régional expire dans quelques mois, sera rempIacé  par M. Guay après la tenue de la réunion internationale à l’lle de Man.

L'ordre du jour de la réunion du Conseil régional comportait dix-neuf points dont quelques-uns ont fait l'objet de longues discussions. Faisant lecture du rapport du Bureau, le président Walding a souligné la création d'un fonds d'enrichissement de 70,000 dollars devant servir à organiser de petits colloques de l'APC qui §ajouteront à la conférence et au colloque annuels. Plus tard au cours de la réunion, deux propositions à cet éclairci ont été étudiées, l'une venant de l'Institut Niagara et l'autre du Centre d'échanges législatifs. Le Conseil n'a adopté ni l’une ni l'autre de ces propositions.

On a adopté une motion proposant que seuls les intérêts obtenus, et non le fonds même d'enrichissement, servent à organiser des activités. À la prochaine réunion du Conseil, les sections désirant obtenir des fonds devront soumettre bien à l'avance leurs propositions au Conseil qui décidera lesquelles mériteront d'être financées. Entre-temps, pour mettre l'affaire en train  M. Keith Penner a offert de soulever  la question avec le président de la section fédérale pour voir si certaines activités ne pourraient pas être organisées au cours de l'année prochaine.

Autres points à l'ordre du jour : M. Penner a rendu compte du rapport soumis par le groupe de travail sur l'avenir de l'APC, et M. Doug Moore du Nouveau  Brunswick a fait état des plans touchant la conférence parlementaire de l'Atlantique qui doit avoir lieu en juin 1984 au Nouveau Brunswick. M. Walter Davidson de la Colombie Britannique a invité ses collègues à tenir leur deuxième conférence des présidents d'assemblée en Colombie Britannique l'an prochain. M. Turner a dit que l'Ontario accepterait d'être l'hôte du colloque annuel de 1984 en remplacement d'Ottawa, étant donné la forte probabilité d'élections fédérales cet automne. Finalement, M. Amerongen a informé les membres des résultats préliminaires d'un questionnaire qu'il avait envoyé à tous les membres de la région du Canada de l'APC pour leur demander leur avis au sujet du fonctionnement de l'Association. Le rapport final sera envoyé aux membres au cours de l'année.

Vingt-quatrième conférence de la Région

La 24e conférence de la Région aura lieu en Nouvelle Écosse du 29 juillet au 4 août 1984. La conférence débutera à Halifax et certaines séances de travail auront lieu à Keltic Lodge au Cap Breton.

Les sujets à l'ordre du jour comprennent : la censure et la liberté d'expression; l'incidence de la Charte canadienne des droits et libertés, les arguments pour et contre l'équilibre budgétaire; la discipline de parti et la possibilité de permettre plus de votes libres dans un système parlementaire; le rôle des provinces dans les affaires internationales, et la protection des droits des minorités visibles. Une séance sera aussi consacrée à l'étude des affaires de l'APC, y compris le rapport du Groupe de travail sur l'avenir de l'Association.

Échange Ottawa Québec

Du 27 février au 2 mars. une délégation de trois sénateurs et de trois députés de la Chambre des communes ont visité le Québec à l'invitation du président de l'Assemblée nationale, M. Richard Guay. L'objet du voyage était de faire connaître d'avantage certains aspects culturels, industriels et parlementaires du Québec. Les invités ont assisté à deux séances d'information données par sous ministres des Affaires culturelles et du Conseil du Trésor. Ces séances ont porté sur le développement de la culture et de l'économie au Québec. Les maires de Québec et de Montréal ont reçu la délégation à l'occasion de réceptions en leur honneur. Des visites ont donc été organisées à la Place des Arts, à Place Royale, au Vieux Port de Québec et chez les fabricants de vin Andrés.

Ont participé à cet échange les sénateurs Yvette Rousseau, Norbert Thériault et Heath Macquarrie, le président de la Chambre des communes, M. Lloyd Francis ainsi que MM. Bud Cullen, député de Sarnia et Maurice Harquail, député de Restigouche.

Nouveau gouverneur général

Assermentée le 14 mai 1984, Madame Jeanne Sauvé est devenue le 23e gouverneur général du Canada, remplaçant ainsi M. Edward Schreyer, dont le mandat a expiré. Cette nomination marque le couronnement d'une brillante carrière publique qui a commencé en 1972 lorsque Madame Sauvé a été élue pour représenter la circonscription de Lava 1des Rapides à la Chambre des communes. Peu après, elle devenait la première femme ministre originaire du Québec et en 1980, la première femme à accéder à la présidence de la Chambre des communes.

Née à Prud'homme, en Saskatchewan, où son père avait obtenu un contrat pour la construction d'une église catholique, elle a fait ses premières classes dans une école privée à Ottawa. Elle a étudié les sciences économiques à l'Université de Montréal et les Lettres à l'Université de Paris. De retour au Canada, elle a travaillé comme journaliste libre pour les réseaux français et anglais de Radio Canada et pour d'autres réseaux; elle est vite devenue l'un des commentateurs de la télévision les plus connus du Québec.

Avant de présider la Chambre, elle avait détenu trois différents portefeuilles ministériels : ministre d'État chargé des Sciences et de la Technologie, ministre de l'Environnement et ministre des Communications.

Nouveau lieutenant gouverneur

Assermenté à Québec le 28 mars, M. Gilles Lamontagne est devenu le 24e lieutenant gouverneur de la province depuis 1867. Diplômé du collège Jean de Brébeuf et de l'École des Hautes Études commerciales, M. Lamontagne a été pilote au 425e escadron de bombardiers, (les Alouettes) durant la Seconde guerre mondiale. Son appareil ayant été abattu en 1943 et il a été prisonnier de guerre pendant deux ans.

En 1946, M. Lamontagne est installe à Québec où il a fondé une société d'importation. Il a été élu échevin en 1962, puis maire en 1965, poste qu'il a occupé pendant douze ans.

Élu pour la première fois à la Chambre des communes à l'occasion d'une élection complémentaire en 1977, M. Lamontagne a été reconduit en 1979 et en 1980. Durant ce temps, il a été tour à tour ministre des Postes, puis ministre de la Défense nationale.

Nouveau greffier adjoint de l'Assemblée législative de la Saskatchewan

Craig H. James a été nommé greffier adjoint de l'Assemblée législative de la Saskatchewan en mars, à la suite de la démission de David Mitchell. Natif de la Saskatchewan, M. James a étudié à l'université de Regina et a obtenu une maîtrise en bibliothéconomie de l'université de Galles. Avant de se joindre au personnel du Bureau, M. James a travaillé à la bibliothèque législative de la Saskatchewan pendant six ans comme bibliothécaire des documents gouvernementaux et bibliothécaire de référence. Les députés ont bien accueilli la nomination de celui qu'ils ont qualifié de «bibliothécaire extraordinaire>,. Outre les fonctions qu'il occupera au Bureau, M. James sera greffier de divers comités dont le Comité des comptes publics.

M. James remplace M. David Mitchell qui a accepté un poste dans le secteur privé en Colombie Britannique. Au nom des membres de l'Assemblée, le président, M. Herb Swan, a présenté à M. Mitchell une toile d'un peintre de la Saskatchewan en signe d'appréciation pour les services qu'il a rendus à l'Assemblée au cours des trois dernières années.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 7 no 2
1984






Dernière mise à jour : 2020-03-03