Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
APC : La scène canadienneAPC : La scène canadienne


La 50e Conférence régionale canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth a été inaugurée le 17 juillet 2012 par Jacques Chagnon, président de l’Assemblée nationale du Québec et président de la section du Québec de l’APC. La vice-présidente des Femmes parlementaires du Commonwealth, Rebecca Kadaga, présidente du parlement de l’Ouganda, a transmis les salutations de son organisation, et sir Alan Haselhurst a parlé au nom du Comité exécutif de l’APC.

La première séance de travail a porté sur la diplomatie parlementaire et le respect des droits de la personne au plan international. La conférencière a été Fatima Houda-Pepin, première vice-présidente de l’Assemblée nationale du Québec.

Lors de la deuxième séance, Joe Preston, député d’Elgin-Middlesex-London, a donné un exposé intitulé « Le renforcement de la démocratie parlementaire dans les Caraïbes : un projet pour la Région canadienne de l’APC? »

La troisième séance a été consacrée à un exposé de Nomaindiya Mfeketo, vice-présidente de l’Assemblée nationale de la République sud-africaine, sur le bicamérisme en Afrique du Sud. Pendant la séance, les délégués ont adopté une motion félicitant Nelson Mandela pour son 94e anniversaire de naissance.

La participation des Autochtones à la vie politique et parlementaire a fait l’objet de la quatrième séance, qui a eu pour conférenciers Pearl Calahasen, députée de Slave Lake (Alberta), et deux représentants d’Élections Canada, Alain Pelletier et Miriam Lapp.

La cinquième séance s’intitulait : « Défis et perspectives de la participation des femmes en politique : Points de vue régionaux ». Les conférencières ont été Ingrid Moses-Scatliffe, présidente de la Chambre d’Assemblée des îles Vierges britanniques, Mme Houda-Pepin et Lindiwe Maseko, présidente de l’Assemblée législative de la province du Gauteng, en Afrique du Sud. La sixième séance a examiné la question suivante : « Le projet de loi de député est-il un outil efficace dans nos parlements modernes? » Le conférencier a été David Forbes, député provincial de la Saskatchewan.

Yves-François Blanchet, membre de l’Assemblée nationale du Québec, et Linda Reid, députée provinciale de la Colombie-Britannique, ont, à l’occasion de la septième séance, donné un exposé sur l’impact des médias sociaux et conventionnels sur le parlementarisme et le rôle des députés.

À la dernière séance de travail, Hunter Tootoo, président de l’Assemblée législative du Nunavut, a présenté un exposé sur le gouvernement de consensus au Nunavut.

Ont assisté à la conférence 125 délégués et observateurs représentant toutes les assemblées législatives du pays, ainsi que des invités de l’Ouganda, de l’Afrique du Sud, des ïles Vierges britanniques, du Royaume-Uni, de l’Écosse, de l’Australie-Occidentale, du Gauteng, de l’Andhra Pradesh, de Jersey, de la Malaisie, de la Zambie, du Victoria, de Trinité-et-Tobago, de la Tasmanie, de la Tanzanie et du Swaziland. L’APC était représentée par le secrétaire général, William F. Shija.

Les délégués et les invités ont goûté l’hospitalité traditionnelle des Québécois en prenant un repas au Manoir Montmorency, en visitant la Citadelle de Québec, la Place royale et le quartier Petit Champlain et en faisant une excursion sur le bateau de croisière M/V Louis Jolliet sur le fleuve Saint-Laurent. Ils ont également assisté au Moulin à images, la plus grande projection multimédia du monde, créée par Robert Lepage en 2008 à l’occasion du 400e anniversaire de Québec, et qui retrace l’histoire de la ville. Présidé par le président Chagnon, le banquet final a eu lieu à Beauport.

Nouveau président en Alberta

Le 23 mai 2012, Gene Zwozdesky a été élu président de l’Assemblée législative de l’Alberta en remplacement de Ken Kowalski, qui n’avait pas brigué les suffrages au cours des dernières élections provinciales.

M. Zwozdesky est né en Saskatchewan, mais s’est établi en Alberta en bas âge. Il vit depuis longtemps à Edmonton, où il a obtenu des baccalauréats en arts et en éducation de l’Université de l’Alberta.

Il a été élu député pour la première fois en 1993 sous la bannière libérale lors d’élections générales, puis réélu en 1997. En juillet 1998, il a quitté le caucus libéral pour siéger à titre de député indépendant, avant de se joindre au caucus progressiste-conservateur au cours de la même année. Réélu en 2001, en 2004, en 2008 et en 2012, il a été ministre du Développement communautaire, ministre de l’Éducation, ministre des Relations avec les Autochtones, ministre délégué à la Planification des immobilisations, ministre délégué à la Santé et au Bien-être, ainsi que leader adjoint et leader du gouvernement à la Chambre.

Avant d’être député, M. Zwozdesky avait travaillé comme enseignant, administrateur, musicien professionnel et dirigeant d’entreprise. Il a aussi été directeur exécutif de l’Alberta Cultural Heritage Foundation et de l’Alberta Ukrainian Canadian Centennial Commission ainsi que directeur musical des troupes Shumka Dancers et Cheremosh Dancers.

Il a été élu président à la suite d’un vote secret, où il a battu l’autre candidate, Laurie Blakeman (Edmonton-Centre).

Changements au Bureau

Ces derniers mois, plusieurs changements se sont produits chez les greffiers au Bureau des assemblées législatives provinciales.

Terre-Neuve-et-Labrador a une nouvelle greffière, Sandra Barnes. Ancienne sous-greffière du Conseil exécutif, elle occupait encore récemment le poste de sous-ministre des Affaires municipales. Elle a œuvré au Secrétariat du Conseil du Trésor et comme secrétaire adjointe du Cabinet pour le Renouvellement des programmes et la Politique économique. Avant d’entrer dans la fonction publique, Mme Barnes a travaillé pour Newfoundland and Labrador Computer Services. Elle est titulaire d’un diplôme en informatique de l’Université Memorial.

Au Nouveau-Brunswick, Donald J. Forestell a été nommé greffier de l’Assemblée législative le 1er septembre 2012. M. Forestell cumule 19 ans d’expérience au Bureau en tant que greffier adjoint principal et greffier aux comités. Il emplace Lori Catalli Sonier qui a pris s retraite le 31 août. Shayne Davies, qui travaille à l’Assemblée législative depuis 2000, assume le poste de greffier adjoint et greffier aux comités.

En Colombie-Britannique, Ian Izard, légiste et greffier adjoint, et Robert Vaive, greffier adjoint, ont tous deux pris leur retraite en janvier 2012. M. Izard est devenu légiste et greffier adjoint en 1977 et a été nommé conseil de la Reine en 2003. Pour sa part, après avoir travaillé à la Chambre des communes et à l’Assemblée législative de la Saskatchewan, M. Vaive est entré au service de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique en 1994 à titre de greffier adjoint.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 35 no 3
2012






Dernière mise à jour : 2019-07-15