Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
Activités de l’APC : la scène canadienneActivités de l’APC : la scène canadienne


Le 22 mars 1994, Emery Barnes est devenu le premier président dans l'histoire de la Colombie- Britannique à être élu au scrutin secret par les députés. Il n'a fallu qu'un tour pour assurer à M. Barnes la majorité des voix. Il remplace Joan Sawicki, démissionnaire.

M. Barnes, qui représente la circonscription de Vancouver- Burrard, a été élu pour la première fois à l'Assemblée législative en 1972. Réélu au cours de six élections consécutives, il détient la palme du service continu à la Chambre. Avant son élection à la présidence, il a servi dans l'opposition comme porte-parole du Nouveau Parti démocratique pour le multiculturalisme, les relations interraciales et la jeunesse. Après les élections générales de 1991, il a été élu vice-président de l'Assemblée législative.

Né à la Nouvelle-Orléans en 1929, M. Barnes a fait ses études à l'université de l'Oregon et à l'université de la Colombie- Britannique. Il détient un baccalauréat en sciences et un baccalauréat en service social. Avant son entrée en politique, il a travaillé en service social. Il a été joueur de football professionnel avec les Green Bay Packers et les Lions de la Colombie-Britannique. Il a été nommé au Temple de la Renommée des sports de la Colombie-Britannique et à celui de l'Oregon. Membre fondateur de la Société culturelle et historique des noirs de la Colombie-Britannique, il a fait partie des Grands Frères.

Il est marié à Janet et le couple a quatre enfants et trois petits-enfants.

Le 18 avril 1994, John Devries a été élu président de l'Assemblée législative du Yukon, en remplacement d'Alan Nordling.

M. Devries, né aux Pays-Bas, a immigré au Canada avec ses parents en 1947. Il a fait ses études en Ontario et a exercé différents métiers en plus de travailler comme bénévole.

M. Devries a été élu pour la première fois à l'Assemblée législative du Yukon en 1989; il a été réélu en 1992. Il était ministre du Développement économique, des Mines, des Petites entreprises et des Services gouvernementaux jusqu'à son élection à la présidence.

Nouveau président de la Section canadienne de l'APC

Le 24 mars 1994, Bob Speller a été élu président de la Section canadienne de l'APC, défaisant un autre candidat. M. Speller est né à Hagersville, en Ontario. Il a étudié à l'université York où il a obtenu une maîtrise en sciences politiques et en relations internationales. Il a été stagiaire parlementaire à l'Assemblée de l'Ontario en 1982.

Élu à la Chambre des communes sous la bannière libérale en 1988, il a été réélu en 1993. Il représente la circonscription de Haldimand- Norfolk, et est actuellement président du Comité permanent de la Chambre des communes de l'agriculture et de l'agro-alimentaire. Il remplace le sénateur C. William Doody au poste de président de la Section canadienne de l'APC. Le sénateur Doody se joint aux représentants régionaux canadiens au sein de l'APC.

Nouveau greffier au Sénat

Paul C. Bélisle est devenu, le 15 mars 1994, le onzième greffier du Sénat depuis la Confédération.

Diplômé de l'Université d'Ottawa, M. Bélisle a obtenu un baccalauréat en sciences sociales avec spécialisation en sciences politiques, un certificat en administration publique et une licence de droit. Greffier à la procédure aux comités du Sénat pendant cinq ans, il a été nommé directeur adjoint (puis directeur associé) des comités en 1984. Il a également été greffier du Bureau pendant plusieurs années. Il est marié à Danielle Parent-Bélisle, aussi avocate et greffière à la procédure à la Chambre des communes. Le couple a deux filles, Ariane et Alexia.

Conférence de l'APC au Canada

En avril 1994, le comité exécutif de l'Association parlementaire du Commonwealth a approuvé les sujets de la conférence qui se tiendra au Canada du 4 au 14 octobre 1994. La conférence a pour thème «le Parlement et le Peuple» (pour des institutions démocratiques plus représentatives, plus responsables et plus pertinentes). Voici les sujets qui seront abordés :

De quelle manière les parlementaires peuvent-ils contribuer à l'avancement des Nations Unies, du Commonwealth et des organismes régionaux, de même qu'à la prévention et à la résolution des conflits internationaux?

Quelles mesures concrètes peut-on prendre pour faciliter les relations entre les pays du Commonwealth au sujet des échanges commerciaux, du remboursement de la dette et de la réduction du déficit? Comment freiner le fossé toujours plus large entre les pays industrialisés et les pays en développement? Que peuvent faire les parlementaires pour appuyer ces mesures?

Que peuvent faire les parlements du Commonwealth, de manière concrète et innovatrice, pour que l'égalité des femmes se réalise?

Que peuvent faire les parlementaires pour mieux faire comprendre les problèmes de protection de l'environnement et la nécessité d'adopter des lois efficaces?

Que peuvent les parlementaires pour améliorer l'information sur les problèmes mondiaux du chômage, de la drogue et du sida? Comment peuvent-ils faire accepter les idées nécessaires à la lutte contre ces problèmes?

Quelles mesures peut-on prendre pour améliorer l'image de marque des parlements et du système législatif?

Le Canada accueille la conférence pour la cinquième fois depuis 1948. On y attend quelque 500 parlementaires de tous les coins du monde.

Greffier adjoint de l'Assemblée de la Colombie-Britannique

Robert Vaive est le nouveau greffier adjoint de l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique. Il a servi la Chambre des communes pendant quinze ans, comme greffier de comité et greffier principal adjoint à la Direction des comités. Avant sa nomination, il a été greffier adjoint de l'Assemblée législative de la Saskatchewan pendant quatre ans.

Nouvelle lieutenante-gouverneure

Margaret Norrie McCain vient d'être nommée lieutenante- gouverneure du Nouveau-Brunswick. Elle est née le 1er octobre 1934 dans le nord du Québec. Son père était un ingénieur minier en vue dans les premières années de l'exploitation des mines d'or au Québec; sa mère était la sénatrice Margaret Norrie, de Truro, en Nouvelle-Écosse.

Mme McCain a commencé ses études dans des écoles publiques et privées du Québec, de la Nouvelle-Écosse et de l'Ontario. Elle a reçu un baccalauréat ès arts avec spécialisation en histoire de l'université Mount Allison, à Sackville, et un baccalauréat en service social de l'université de Toronto. En 1993, l'Université du Nouveau-Brunswick lui a décerné un doctorat honorifique en droit civil.

Tout au long de sa carrière, Mme McCain s'est occupée d'associations pour la défense de l'éducation, de la musique et des arts. Elle a été membre du conseil de l'université Mount Allison de 1974 à 1984, et est chancelière de l'université depuis 1986. Membre fondatrice de la Fondation Muriel McQueen Fergusson, elle préside la campagne de financement menée par le Centre Muriel McQueen Fergusson de recherche sur la violence familiale.

Elle fait partie du conseil d'administration de l'École nationale de ballet du Canada, du Fonds Canadiana de la Commission de la capitale nationale et de la Fondation de la bataille canadienne de Normandie. Elle a aussi fait partie du conseil de la Fondation des jeunes naturalistes.

 


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 17 no 2
1994






Dernière mise à jour : 2019-11-29